AUVERS-SUR-OISE

 
Dans le cadre des politiques culturelles et touristiques du Conseil Départemental du Val d’Oise et de la Région Île-de-France en vue de développer le tourisme en Île-de-France, les trois communes de la Vallée de l’Oise : Auvers-sur-Oise, L’Isle-Adam et Pontoise associent désormais leurs actions culturelles pour former la Destination Vallée de l’Oise, officialisée par la signature d’un Contrat Régional de Destination au Conseil Régional d’Île-de-France en juin prochain.
La Vallée de L’Oise est renommée pour ses paysages le long de la rivière qui ont été source d’inspiration pour de nombreux artistes peintres de renom. Les premiers furent Les Paysagistes dès la moitié du XIXème siècle, avec Théodore Rousseau ou Jules Dupré, établi à L’Isle-Adam, qui ouvrirent la voie aux futurs Impressionnistes. L’un des plus connus d’entre eux, Vincent van Gogh, postimpressionniste, a peint nombre de ses chefs d’oeuvre dans la commune d’Auvers-sur-Oise. Ses oeuvres, les lieux où il vécut et sa tombe dans le cimetière d’Auvers-sur-Oise ont rendu célèbre cette commune aujourd’hui visitée par des touristes du monde entier. Camille Pissarro a également marqué le territoire, ayant résidé près de quinze ans à Pontoise où il a peint plusieurs centaines d’oeuvres. Depuis le milieu du XIXe jusqu’au tournant du XXe siècle, de nombreux peintres, depuis les précurseurs du mouvement impressionniste Daubigny et Corot, suivis par les impressionnistes Pissarro, Berthe Morisot, Cézanne et enfin Van Gogh, héritier du mouvement impressionniste, ont immortalisé ce territoire, qui compose naturellement un des archipels de la « destination impressionnisme » entre Paris et la Normandie. Son histoire picturale en a fait également depuis cette époque une terre d’accueil de nombreux peintres, artistes et créateurs de multiples courants artistiques qui ont irrigué les communes. L’héritage de ces artistes, les sites culturels, d’arts et d’histoire et patrimoniaux, présents sur l’ensemble des communes des trois intercommunalités, en font une ressource sur laquelle bâtir une véritable destination touristique régionale.
Mais la vallée est aussi traversée par l’Oise, un fleuve qui par définition fait fi des frontières administratives et qui en fait une terre de navigation fluviale, avec ses ports et ses escales, ses activités fluvestres. La Vallée de l’Oise est aussi traversée par deux véloroutes importantes, la Paris-Londres et la Paris-Lille, véloroute du Nord. Elle est bordée à l’Ouest par le Vexin Français et à l’Est par la forêt domaniale de l’Isle-Adam. C’est donc aussi une destination de découvertes, de promenades et d’itinérances à vélo, à pied ou à cheval, ainsi que de loisirs sportifs, comme le golf.
La Vallée de l’Oise constitue donc une destination touristique à part entière aux richesses culturelles et naturelles variées mais communes.
Ce qui fera du territoire de la Vallée de l’Oise une destination touristique structurée à part entière c’est la conjonction entre une thématique qui intéresse les touristes et repose sur une offre tangible, une offre complémentaire qualitativement homogène, une chaine coordonnée de services autour de la thématique, des outils marketings communs, et un collectif d’acteurs partageant la même ambition.
Ce contrat constitue une opportunité pour faire émerger et vivre la communauté des acteurs du tourisme de ce territoire et amplifier le travail de coopération déjà engagé autour de l’Impressionnisme et de la stratégie adoptée par les Partenaires signataires du Contrat de Destination Impressionnisme de structuration de cet « archipel impressionniste ».
Sur la thématique impressionniste comme sur les autres thématiques identifiées, les contractants se fixent comme ambition commune de renforcer l’attractivité de la destination en enrichissant et qualifiant les services touristiques proposés sur le territoire, en mettant en oeuvre des
actions de promotion partagées, ce qui aura à terme des retombées positives tant en termes de chiffres d’affaires que d’emplois pour les professionnels et les institutions culturelles concernés.
Chaque Partenaire signataire s’engage à renforcer l’offre de la destination touristique « Vallée de l’Oise » et sa structuration, chacun sur son propre territoire, pour tous les projets dont il est maître d’ouvrage en cherchant à renforcer l’ensemble de la destination et la satisfaction globale des touristes. Les différents maîtres d’ouvrage gardent leur liberté d’intervention dans le cadre des lois, règlements et dispositifs en vigueur.
 
Pour permettre la réalisation de ces objectifs, les partenaires du Contrat Régional de Destination « Vallée de l’Oise » travailleront collectivement à l’élaboration d’un Plan d’actions pluriannuel concernant les thématiques suivantes :
A. L’impressionnisme
L’impressionnisme est un moteur d’image et de fréquentation touristique française et internationale pour le territoire qui doit irriguer l’ensemble des réflexions du Contrat régional de destination et son plan d’actions.
L’une des premières actions identifiées par ce présent contrat est la mutualisation entre les communes d’Auvers-sur-Oise, de Pontoise et de l’Isle-Adam du lancement de la saison culturelle de la Vallée de l’Oise, notamment par la création d’une brochure destinée à la presse et aux professionnels présentant l’archipel impressionniste de la Vallée de l’Oise, dans le respect de la stratégie définie dans le cadre du contrat de destination Impressionnisme et de la marque des « Voyages Impressionnistes ».
Plus globalement, il s’agira d’inscrire pleinement les acteurs publics et privés de la Vallée de l’Oise dans les stratégies, plan d’actions et moyens définis dans le cadre du Contrat de destination Impressionnisme.
B. L’offre touristique de la Vallée de l’Oise
Concernant l’offre touristique et culturelle, liée à l’impressionnisme et complémentaire mais plus globalement l’ensemble des équipements, des sites touristiques et de l’offre évènementielle, l’objectif de ce Contrat Régional de Destination est de contribuer à les structurer et les fédérer, y compris les acteurs privés, afin d’offrir des prestations de qualité sur l’ensemble de la chaine de service du territoire.
Après les avoir recensés et évalué leur qualité ainsi que leur accessibilité, le plan d’actions s’attellera à identifier les axes de leur amélioration éventuelle, en matière d’investissement, de formations, de médiation, de traductions en langues étrangères, de communication et promotion, et d’identifier les manques éventuels et les moyens nécessaires pour les combler.
Ceci pourra se traduire également par une aide à la définition de la stratégie de développement de leur site, musée ou entreprise en fonction de l’offre concurrentielle de la destination et par la mobilisation des dispositifs financiers publics et/ou privés existants.
Les Partenaires signataires s’engagent également à développer l’accessibilité des sites pour les publics en situation de handicap
C. L’hébergement touristique
Le territoire de la Vallée de l’Oise est caractérisé par une disparité en matière d’hébergements touristiques selon les communes et une capacité insuffisante par rapport à son potentiel touristique et ses clientèles internationales. Le plan d’actions établi dans le cadre du Contrat Régional de Destination devra permettre de développer une offre d’hébergements pertinente en termes de produit, de catégorie, de capacité et de localisation en adéquation avec les besoins des clientèles actuelles et ciblées.
D. Le tourisme fluvial et fluvestre
Le plan d’actions devra aider au développement plus coordonné et structuré d’infrastructures et d’une offre fluviale et fluvestre sur l’Oise à vocation touristique et de loisirs avec également comme objectif de diffuser ces flux vers l’offre patrimoniale, culturelle et de loisirs. Il s’agira par exemple de réfléchir avec des opérateurs de croisières et les organismes régulateurs des fleuves et des berges à des modèles économiques rentables pour ce type d’offres touristiques, de type croisières avec hébergement ou d’excursion et de rechercher des produits innovants dans cette filière ou encore d’organiser et valoriser l’accueil à la descente des bateaux.
Le plan d’actions pourra notamment s’appuyer sur l’élaboration du Schéma Directeur pour le Développement du Tourisme Fluvial et Fluvestre de la Vallée de l’Oise. Cette démarche, en phase de lancement, sera conjointement menée par les Départements de l‘Oise, du Val d’Oise et par Voies Navigables de France en lien avec les communes et intercommunalités ainsi que la Région et le CRT.
E. Les itinérances et la mobilité
Faciliter les déplacements des visiteurs entre les sites touristiques de la Vallée de l’Oise comme son lien avec le reste de la destination Paris Ile-de-France est un enjeu du présent Contrat Régional de Destination. Cela concerne les opérateurs de mobilités ferroviaires ou routiers et les excursionnistes, la signalétique touristique, mais aussi le cyclotourisme, la randonnée ou le tourisme équestre. Les moyens de développer l'itinérance douce le long de l’Oise est également un enjeu important du présent contrat. Le plan d’actions devra permettre un développement concerté d’offre et de services de qualité autour de ces thématiques.
F. Séminaires et rencontres professionnelles
L’activité de séminaires et rencontres professionnelles est un axe de développement potentiel du territoire de la Vallée de l’Oise, notamment en lien avec la thématique impressionniste. Le plan d’actions visera à développer une offre spécifique MICE par la mise en relation des acteurs de ce secteur avec les sites culturels et les offres touristiques locales.

 

 

 
Lumières et couleurs de la vallée de l'Oise
Au musée Daubigny
L'inaccessible de la maison Gachet
Photographies et court métrage d'Olivier Verley
Mathias Levy Trio
En concert le 18 janvier 2020

Le Chemin des Peintres

 

Informations municipales

Conservatoire de musique

 
Nouvelle salle Daubigny
Manoir des colombières
Prochain Café citoyen le 17 novembre